Aviron Bayonnais – Stade Français

8 ème journée de la phase retour du Championnat de France Espoirs avec la rencontre opposant l’Aviron Bayonnais au Stade Français Paris

Score final : Aviron Bayonnais – Stade Français Paris : 28-3

Julien Tisseron, Aviron Bayonnais Espoirs

Julien Tisseron, Aviron Bayonnais Espoirs

En position délicate (avant-dernier) après la défaite la semaine dernière à Toulouse, les espoirs de l’Aviron recevaient le Stade Français, 10ème du classement à cinq unités devant eux. C’est donc un match capital dans la course au maintien qui avait lieu ce dimanche après-midi au stade Christian Belascain.

Les Bayonnais donnent le ton du match dès les premières minutes avec un gros groupé-pénétrant récompensé avec une pénalité convertie par Mathieu Laousse (auteur d’un 5/6 au pied aujourd’hui). Conscients de l’importance de cette rencontre, ils repartent directement jouer dans le camp des franciliens et marquent rapidement le premier essai du match par Iban Hourcade. Cependant, ils commettent trop de fautes mais le buteur Parisien, pas en grande réussite cette après-midi, rate trois pénalités consécutives. L’indiscipline Bayonnaise pousse l’arbitre à sanctionner les bleu et blanc avec un carton jaune pour Courcoul. A la mi-temps l’Aviron mène tout de même 10 à 3.

Après la pause, les Bayonnais reçoivent un second carton jaune pour Landrodie. C’est pourtant en infériorité numérique à 13 contre 14 qu’ils vont inscrire un second essai par Peyo Muscarditz après une belle attaque d’Arthur Duhau. Le score est fait, mais les hommes de Thomas Darracq veulent le point de bonus offensif. Après être resté près de dix minutes dans leur camp sans encaisser le moindre point, ils repartent jouer chez leurs adversaires suite à une belle percée de Julien Tisseron. Quelques actions après, c’est Nathan Chaumont, tout fraîchement entré en jeu qui convertit la domination des siens avec un essai. Les Parisiens tenteront de marquer un essai en fin de match pour priver l’Aviron du bonus offensif mais les co-équipiers d’Arnaud Duputs ne céderont pas et l’emportent 28 à 3.

Victoire très importante dans la course au maintien puisque les Bayonnais dépassent Narbonne, et reviennent à hauteur du Racing et du Stade Français.

Pour l’Aviron Bayonnais :
3 essais : Iban Hourcade, Peyo Muscarditz, Nathan Chaumont
2 transformation : Mathieu Laousse
3 pénalités : Mathieu Laousse

Pour le Stade Français :
1 pénalité : Florian Lavaux
Composition de l’Aviron Bayonnais :

Simon Courcoul – David Ménage –  Toma Taufa
Allan Gravier – Guillaume Ducat
Arnaud Duputs (cap) – Nicolas Alacchi – Arnaud Aletti
Iban Hourcade (m) – Mathieu Laousse (o)
Arthur Duhau – Maile Mamao – Peyo Muscarditz – Pierre Sayerse
Julien Tisseron

Remplaçants : Jon Zabala – Greg Landrodie – Nathan Chaumont – Etienne Loiret – Tom Darlet – Bixente Sedes – Yan Lestrade – Clément Lozeille

Groupe du Stade Fançais :

Avants : Martin, Bajart, Melikidze, Quesmel, Woki, De Giovanni, Sio, Chapuis, Dragee, Leder, Dewavrin, Le Flanchec, Declercq

Arrières : Dauvergne, Macia, Fartass, Ritter, Tanguy, Powell, Lavaux, Querru, Vandenbroucke.

Leave A Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *