Le derby à ne pas perdre

L’Aviron Bayonnais et le Biarritz Olympique s’affronteront dimanche en 1/8ème de finale du Championnat de France Crabos, à 15h au stade Intercommunal de Tarnos,  pour une rencontre qui sera forcément particulière.

Yann Dehez, ballon en main lors du premier derby de la saison

Yann Dehez, ballon en main lors du premier derby de la saison

Retour 9 mois en arrière. L’été touche à sa fin et la saison de rugby reprend doucement. Doucement, mais avec un derby pour le premier match amical de la saison des Crabos de l’Aviron face au voisin Biarrot. Ce soir-là à la Floride, les Biarrots vice-champion de France en titre s’étaient lourdement inclinés 59-19. Quelques semaines plus tard, toujours à la Floride, l’Aviron et le BO s’étaient quittés sur un match nul. N’ayant pas eu l’opportunité de se retrouver dans la même poule, au grand dam des amateurs de derbys basque, les deux équipes ne se croiseront qu’une fois de plus dans la saison pour un simple match amical.

Si l’Aviron a longtemps tenu la première place du classement, les dernières journées du championnat auront vu l’UBB leur passer devant pour finir avec un petit point d’avance. Au final, ils finissent second de la poule 3 comptabilisant 64 points, avec 13 victoires pour 4 défaites et un match nul malgré une équipe longtemps diminuée par les blessures et sélectionnés. Après la pluie vient le beau temps et l’équipe bleue et blanche sera quasiment au complet ce dimanche. Du côté du voisin Biarrot, la saison ne s’annonçait pas comme un long fleuve tranquille avec une poule très relevée notamment dû à la présence de l’ogre Agenais, du Stade Toulousain, ou encore des landais de Mont de Marsan. Cependant, ils ont su faire front et ont terminé à la troisième place avec 67 points, 14 victoires, 3 défaites et un match nul.

Vous l’aurez compris, ce sont deux équipes d’un calibre équivalent qui vont s’affronter dimanche. Ce derby engendra très certainement une pression supplémentaire pour les 30 joueurs présents sur le pré au coup d’envoi. En effet, ce sera probablement pour nombreux d’entre eux leur dernier match en cas de défaite de leur équipe, puisque le passage en catégorie Espoirs marquera la fin d’une aventure et un changement de club pour les moins chanceux. Si une grosse lutte chez les avants est attendue dimanche, là où les Bayonnais ont souvent été mis à mal cette année, les hommes de Stéphane Barberarena compteront certainement sur l’efficacité de leurs arrières pour tenter de mettre à mal le BO.

UN DERBY DE GALA

Une forte affluence est attendue au stade Intercommunal de Tarnos, où la météo devrait être clémente pour que cette rencontre se déroule dans les meilleures conditions. Nul ne doute que les supporters des deux équipes effectueront avec engouement les quelques kilomètres qui séparent le Pays Basque du sud des Landes.

On pourra également noter que trois récents champions d’Europe -18  ans avec l’Equipe de France seront présents au coup d’envoi de la rencontre. Les Bayonnais Baptiste Héguy et Iban Etcheverry opposés à l’ancien Montois qui s’épanouit maintenant à Biarritz Jules Even. Pour la première fois de l’histoire, tous les membres d’une génération issue du Pôle Espoir Rugby de Bayonne fouleront la même pelouse sur une rencontre : Hugo Barada, Iban Etcheverry, Baptiste Héguy, Adrien Lapègue et Manuel Ordas pour l’Aviron et le duo Xan Etcheverry Lucas Peyresblanques pour le BO. Pierre Perez le responsable du Pôle suivra la rencontre d’un œil particulièrement attentif d’autant plus qu’ils seront au total 12 actuels ou anciens pensionnaires du Pôle sur la feuille de match. La formation Basque se porte plutôt bien, qu’on se le dise.

Si la rencontre s’annonce totalement indécise, et qu’il est difficile de voir quelle équipe l’emportera, l’engouement qu’a généré cette rencontre pendant le courant de la semaine et l’ambiance de dimanche laisseront forcément un beau souvenir à tous ces jeunes joueurs quelle que soit l’issue du match.

 

Composition de l’Aviron Bayonnais :

Pello Ezpeleta – Patxi Muscarditz –  Marc Mora
Paul Pachebat – Mehdi Mokdad
Pierre Faucheux (cap) – Yann Lalanne – Baptiste Héguy
Aymeric Luc (m) – Manuel Ordas (o)
Iban Etcheverry – Yulen Laxague – Thibault Baby – Adrien Lapègue
Hugo Barada

Remplaçants : Franck Lascassies – Lionel Darmendrail – Florian Bidart – Matthieu Martinon –  Alex Gouaux – Guillaume Martocq – Yon André

Composition du Biarritz Olympique :

Yoan Runambot – Lucas Peyresblanques – Javier Prieto
Maxime Gouzou – Nathan Segor
Mathieu Hirigoyen – Lucas Palou  – Clément Liévremont (cap)
Xan Etcheverry (m) – Jules Even (o)
Eneko Durcudoy – Yann Dehez – Xan Wagner – Martin Cabannes
Antoine Viudes

Remplaçants : Simon Gaudin – Maxime Urroz – Alix Ladoux – Dino Martet – Luc Hazard – Paul Montamat – Tom Redon

 

1 comment on “Le derby à ne pas perdre”

  1. Pingback: Aviron Bayonnais – Biarritz Olympique | Pablo Ordas Photographies

Leave A Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *