Aviron Bayonnais – Biarritz Olympique

5ème match de la phase aller du championnat de France Crabos avec la rencontre opposant l’Aviron Bayonnais au Biarritz Olympique.

Score final : Aviron Bayonnais – Biarritz Olympique : 22-29

Eloi Pinon qui charge la défense du BO

Eloi Pinon qui charge la défense du BO

Dans un stade Christian Belascain bien rempli et sous un beau soleil, les Biarrots ouvraient rapidement le score avec un essai de l’ancien Bayonnais Yon André transformé par Sam Cahuzac. La réponse ne se faisait pas tarder puisque dans la foulée, Adrien Lapègue en bout de ligne se jouait de la défense rouge et blanche pour inscrire un essai en solitaire ramenant ainsi son équipe à 7-5. Cependant, se sont les co-équipiers de Mathieu Hirigoyen qui dominaient ce premier acte, possédant la plupart des ballons. Bayonne de son côté laissait passer cinq points au pied et malgré cette défaillance allait revenir dans le match. Un premier essai (le deuxième) d’Adrien Lapègue, puis un de Bastien Desmares permettaient aux bleu et blanc de mener 19-10 à la pause. Biarritz, relativement vexé par cette remontée avant la mi-temps allait faire preuve d’une grosse efficacité en début de seconde période. Baptiste Erdocio, après un bon ballon porté ramenait les siens à 19-17. Puis le BO reprenait les devants au score après une interception de Yon André. Enfin, Arthur Guilleux venait conclure ce temps fort avec un quatrième essai pour Biarritz en bout de ligne. Mené 29-19, Bayonne revenait dans les cordes Biarrote après une pénalité de Cheikh Fall, mais devait s’incliner de sept points.

La réaction de Roger Aguerre, le coach du BO après ce succès :

« C’est une belle prestation, un derby n’est jamais facile mais on est très content de cette victoire. On a su corriger le tir en deuxième mi-temps notamment, où on a été très en difficulté lors de la première période. A la pause, nous avons dit à nos joueurs de corriger ce qui avait amené les deux essais Bayonnais en fin de première période. C’est à dire d’être plus serrés autour des rucks et bien les verrouiller, et de bien défendre les espaces larges car Bayonne a une ligne de trois-quarts de grande qualité donc il fallait que l’on soit très performant au milieu du terrain. On a fait une bonne entame de deuxième mi-temps où notre pressing défensif nous récompense, avec un peu de chance, sur une interception et après on a mis la main sur le ballon notamment avec nos avants qui ont été efficaces sur les phases statiques. »

Pour l’Aviron Bayonnais :
3 essais : Adrien Lapègue (2), Bastien Desmares
2 transformations : Hugo Le Gall
1 pénalité : Cheikh Fall

Pour le Biarritz Olympique :
4 essais de Yon André (2), Baptiste Erdocio, Arthur Guilleux
3 transformation : Sam Cahuzac
1 pénalité : Sam Cahuzac

 

Composition de l’Aviron Bayonnais :

Lionel Darmendrail – Patxi Bidart – Alexandre Lalanne
Debled – Jérémy Domingues
Vincent Baldaquin – Eloi Pinon – Tanguy Duterte
Alex Gouaux (m) – Hugo Zabalza (o)
Hugo Le Gall – Thibault Baby – Guillaume Martocq (cap)– Bastien Desmares
Adrien Lapègue Lafaye

Remplaçants : Thomas Puissant, Andoni Goyeneche, Louis Castillon, Leclerc-Tarian, Bixente Layan, Tiberghien, Romain Cano

Composition du Biarritz Olympique :

Baptiste Erdocio – Julen Landeta – Javier Prieto
Gorka Provot – Dino Martet
Sven Bernat – Paul Bomard – Mathieu Hirigoyen (cap)
Théo Dassance (m) – Sam Cahuzac (o)
Arthur Guilleux – Yon André – Mikel Larrue – Eneko Durcudoy
Fabien Lafitte

Remplaçants : Hugo Casamayou, Julien Le Bonnec, Baptiste Boisan, Maxime Crassus, Thomas Tallec, Iban Tsouladzé, Sacha Piron

Leave A Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *