Aviron Bayonnais – RC Toulon

4ème journée de la phase retour du championnat Espoirs avec la rencontre opposant l’Aviron Bayonnais au RC Toulon.

Score final : Aviron Bayonnais-RC Toulon : 51-03

Yan Lestrade, un des arrières les plus en vue cette après-midi

Une semaine après leur probant succès 35-26 à la Rochelle, les espoirs de l’Aviron recevaient ceux de Toulon dimanche après-midi dans un stade Christian Belascain bien garni. L’entame de match est poussive pour des Bayonnais qui ne semblent pas rentrés dans la partie. Des ballons trop facilement perdus mettent en doute les ciel et blanc. Les Toulonnais, eux, jouent crânement leur chance. La botte de Lucas Méret permet tout de même aux ciel et blanc de s’installer en tête 9-3 mais Belascain reste perplexe quand à la prestation proposée par les jeunes Bayonnais avant un premier fait de jeu. Peu avant la demi heure de jeu, l’ailier Roméo Ballu s’essuie les crampons sur la tête d’Arnaud Duputs. Il est pris par la patrouille et laisse ses coéquipiers à 14 pour les 50 minutes restantes. Ce carton rouge, comme un déclic, puisque bien qu’à 14 contre 14, les Bayonnais mettent les bouchées doubles et Makatuki Polutélé vient marquer le premier essai de son équipe en force après une touche à 5 mètres. Sur le renvoi, Toulon récupère le ballon mais le perd en suivant. Maile Mamao trainait par là, et les cannes de feu du centre Tongien, cette fois-ci placé à l’aile ne laissent aucune chance à son vis à vis. En 3 minutes, Bayonne vient de faire le break et mène 23-3 à la pause. La seconde période débute tambour battant, et Yan Lestrade, excellent défenseur, montre qu’il sait aussi prendre des intervalles. La défense des rouge et noir ne peut que le constater, et Maile Mamao en bon finisseur assure le soutien à l’arrivée pour s’offrir un doublé. Les assauts ciel et blanc n’arrêtent pas, et Lestrade, toujours lui, perce à nouveau le rideau des Varois pour délivrer l’essai à son compère au centre, Peyo Muscarditz. Piqués, les joueurs du RCT infligent ensuite une grosse séquence à leurs homologues, mais rien à faire, la défense des joueurs de Thomas Darracq est solide et ne laisse rien passer. Peyo Muscarditz imite Maile Mamao à un quart d’heure de la fin pour le doublé, avant qu’une vilaine bagarre générale n’éclate et que M. Lasausa Lespy Labaylette n’ait d’autre solution que de sortir un rouge de chaque côté. La tension est là, et le trois quart centre du RCT Jessy Ben Bouazza sèche Lestrade sur un gros plaquage à retardement. L’action va tout de même à son terme, et Greg Landrodie est à la conclusion pour le sixième essai des siens. Le vilain geste n’a cependant pas échappé à l’homme vert qui inflige un troisième carton rouge aux Toulonnais et siffle la fin du match par la même occasion.

Belle victoire bonifiée des joueurs de l’Aviron qui ont pu, après un début difficile, montrer l’étendu de leur talent. Avec cette victoire, ils se rapprochent du leader Catalans puisqu’ils ne sont plus qu’à trois points de l’USAP. La semaine prochaine, les Bayonnais iront à Agen. 

Pour l’Aviron Bayonnais :
6 essais : Makatuki Polutélé (35e), Maile Mamao (37e, 42e), Peyo Muscarditz (46e, 64e), Greg Landrodie (78e)
6 transformations : Lucas Méret (36e, 38e, 43e, 47e) Luigi Tarozzi (64e, 79e)
3 pénalités : Lucas Méret (2e, 7e, 22e)
Carton jaune : Arnaud Duputs (27e)
Carton blanc : Mathis Dumain (50e)
Carton rouge : Ibai Leconte (73e)

Pour le RC Toulon Bayonnais :

1 pénalité : Quentin Lalarme (10e)
Carton jaune : Julien Ory (54e)
Carton blanc : Matthieu Loudet (34e)
Cartons rouge : Roméo Ballu (27e), Guillaume Mortier (73e), Jessy Ben Bouazza (78e)

Composition de l’Aviron Bayonnais :

Adrien Bordenave – David Ménage (cap) – Jon Zabala
Etienne Loiret – Arnaud Aletti
Arnaud Duputs– Makatuki Polutele – Baptiste Héguy
Rémy Chateauraynaud (m) – Lucas Méret (o)
Enzo Salvai – Peyo Muscarditz – Yan Lestrade – Maile Mamo
Hugo Barada

Remplaçants : Nathan Chaumont, Greg Landrodie, Ibai Leconte, Nicolas Alacchi, Tom Darlet, Luigi Tarozzi, Manuel Ordas, Mathis Dumain

Composition du RC Toulon

Théo Turano – Théo Papalia – Matthieu Loudet
Swan Rebbadj – Lucas Gulizzi
Enzo Guerrucci– William Van Bost – Bastien Reynaud
Yoan Cottin (m) – Alex De Selpuveda (o)
Roméo Ballu – Jessy Ben Bouazza – Rusiate Vodo – Eneriko Buliruarua
Quentin Lalarme

Remplaçants : Clément Martinez, George Stokes, Guillaume Mortier, Gregory Annetta, Julien Ory, Geoffrey Cazanave, Mickaël Blanc, Emerick Setiano

Leave A Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *