Aviron Bayonnais – Biarritz Olympique

1/8ème de finale du championnat de France Crabos avec la rencontre opposant l’Aviron Bayonnais au Biarritz Olympique.

Score final : Aviron Bayonnais – Biarritz Olympique 20-21

Jules Even, Biarritz Olympique Crabos

Jules Even, Biarritz Olympique Crabos

Le grand beau temps et la foule annoncée vendredi ont bien répondu présents dimanche après-midi au stade Intercommunal de Tarnos pour le 1/8 de finale du championnat de France Crabos entre Bayonne et Biarritz.

C’est dans des conditions optimales que le coup d’envoi de la rencontre est donné par Manuel Ordas. Les Biarrots mettent alors la main sur le ballon et imposent leur jeu. Après une longue phase de jeu et des alternances de jeu au près et au large, Jules Even trouve la faille dans la défense bleu et blanche et marque le premier essai du match alors que l’on joue depuis une dizaine de minutes. L’enjeu de cette rencontre donne lieu à quelques accrochages mais les deux formations proposent tout de même du jeu. Les Bayonnais peinent à entrer dans le match mais une pénalité de Thibault Baby leur permet de coller au score et de n’être distancé que de quatre points à la mi-temps.

L’affaire se corse cependant pour les ciels et blancs après la pause. Ils subissent les assauts Biarrots et Antoine Viudes sur un exploit personnel inscrit un essai qui donne onze points d’avance à son équipe. Sur l’engagement suivant, Pierre Faucheux écope d’un carton jaune pour plaquage en l’air, et les Bayonnais encaissent dans la foulée un troisième essai par Xan Etcheverry après un bon ballon porté. Dos au mur, les Bayonnais n’ont d’autre option que de relancer tous les ballons. Un premier essai de Yann Lalanne les fait revenir à 21-10. Les Biarrots commencent à douter après que Thibault Baby inscrive un deuxième essai pour son équipe après une pénal-touche et ait ramené le score à 21-15. Les assauts Bayonnais ne cessent plus et le BO ne peut que subir. Alex Gouaux tout fraîchement entré en jeu est l’auteur du troisième essai de l’Aviron. La transformation en coin et face au vent ne passe cependant pas. Les arrêts de jeu verront le BO maitriser le ballon pour ne pas laisser à Bayonne une occasion de passer devant. Au final Biarritz l’emporte du plus petit des écarts 21-20 et se qualifie pour les 1/4 de finale. Les Bayonnais pourront regretter les 10 points laissés au pied, et leur réveil trop tardif.

Pour l’Aviron Bayonnais :
3 essais : Yann Lalanne, Thibault Baby, Alex Gouaux
1 transformation : Thibault Baby
1 pénalité : Thibault Baby

Pour le Biarritz Olympique :
3 essais : Jules Even, Antoine Viudes, Xan Etcheverry
3 transformations : Jules Even

Composition de l’Aviron Bayonnais :

Pello Ezpeleta – Patxi Muscarditz –  Marc Mora
Paul Pachebat – Mehdi Mokdad
Pierre Faucheux (cap) – Yann Lalanne – Baptiste Héguy
Aymeric Luc (m) – Manuel Ordas (o)
Iban Etcheverry – Yulen Laxague – Thibault Baby – Adrien Lapègue
Hugo Barada

Remplaçants : Franck Lascassies – Lionel Darmendrail – Florian Bidart – Matthieu Martinon –  Alex Gouaux – Guillaume Martocq – Yon André

Composition du Biarritz Olympique :

Yoan Runambot – Lucas Peyresblanques – Javier Prieto
Maxime Gouzou – Nathan Segor
Mathieu Hirigoyen – Lucas Palou  – Clément Liévremont (cap)
Xan Etcheverry (m) – Jules Even (o)
Eneko Durcudoy – Yann Dehez – Xan Wagner – Martin Cabannes
Antoine Viudes

Remplaçants : Simon Gaudin – Maxime Urroz – Alix Ladoux – Dino Martet – Luc Hazard – Paul Montamat – Tom Redon

1 comment on “Aviron Bayonnais – Biarritz Olympique”

  1. ABDALLAH ABDEREMANE Répondre

    Très dommage de pas avoir pu venir voir ce magnifique derby
    Connaissant ces jeunes et du beau jeu qui pouvait y’avoir. Le résultat est une chose pour la suite, mais cette amitié qui les lie sera toujours là. Bonne continuation à tous les gars. Abdé

Leave A Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *