Espoirs : Aviron Bayonnais – Stade Français

23ème journée du championnat de France Espoirs avec la rencontre opposant l’Aviron Bayonnais au Stade Français Paris.

Score final : Aviron Bayonnais – Stade Français Paris : 34-10

David Ménage s’échappe de la défense adverse

Une semaine après la désillusion Narbonnaise, les espoirs de l’Aviron recevaient le Stade Français, lanterne rouge du classement. Malgré l’écart au classement, les ciel et blanc avaient du mal à débuter la partie. Une occasion pour les locaux sur la première action, puis plus grand chose à se mettre sous la dent, la faute à des franciliens, certes derniers du championnat, mais accrocheurs. On se retrouvait donc avec un score de parité, 3-3 à la 30e minute. De quoi rappeler le match de la veille, entre les deux équipes premières. Heureusement pour les Bayonnais, l’issue n’allait pas être la même, et le score allait se débloquer plus vite. En forme ces derniers matchs, Peyo Muscarditz allait une nouvelle fois débloquer la situation. À la demi-heure de jeu, le trois quart centre perçait, puis transmettait le cuir à Adrien Lapègue, qui, après avoir éliminé Théo Millet d’un raffut filer dans l’en-but. Jon Zabla, en force venait ajouter sa pierre à l’édifice avant la pause et permettre à son équipe de mener 20-3. En seconde période, l’Aviron continuait sur sa lancée. David Ménage, en bout de ligne, après un bel enchaînement, puis Nicolas Alacchi sur un dégagement contré venaient assurer la victoire bonifiée aux Bayonnais. L’essai de pénalité sifflé à l’encontre des joueurs du trio Darracq-Lachaise-Ossard n’y changeait rien. Bayonne s’impose logiquement 34-10, repasse second au classement et fait le plein de confiance avant d’attaquer le sprint final.

Pour l’Aviron Bayonnais :

4 essais : Adrien Lapègue (30e), Jon Zabala (35e), David Ménage (46e), Nicolas Alacchi(62e)
4 transformations : Peyo Muscarditz (31e, 36e, 47e), Luigi Tarozzi (62e)
2 pénalités : Peyo Muscarditz (14e, 40e)
Carton jaune : Luigi Tarozzi (9e), Hugo Barada (60e)
Carton blanc : Mathis Dumain (72e)
 
Pour le Stade Français Paris :
1 essai de pénalité (73e)
1 transformation

1 pénalité : Florian Lavaux (9e)

Carton blanc : Davit Papavadze (40e)
Carton jaune : Lucas Da Silva (56e), Florian Lavaux (60e)

Composition de l’Aviron Bayonnais

Adrien Bordenave – David Ménage (cap) – Jon Zabala
Etienne Loiret – Evrard Oulai
Arnaud Duputs – Makatuki Polutélé – Tom Darlet
Aymeric Luc – Luigi Tarozzi
Arthur Duhau – Peyo Muscarditz – Maile Mamao – Adrien Lapègue
Hugo Barada

Remplaçants : Clément Batbedat, Mathis Dumain, Guillaume Ducat , Arnaud Aletti, Nicolas Alacchi, Rémy Chateauraynaud , Yan Lestrade, Pello Ezpeleta.

Composition du Stade Français Paris :

 

Nassim Aanikid – Valentin Leder – Lucas Da Silva
Valentin Sésé – Mathieu De Giovanni
Matthieu Ugéna – Ryan Chapuis (cap) – Davit Papavadze
Charlie Gowling – Antoine Frisch
Karim Qadiri – Théo Millet – Christa Powell – Maxence Blanc
Florian Lavaux

Remplaçants : Rémi Sénéca, Entienne Swanepoel,  Marvin Woki, Lilian Cugier, Manuel Adelaïde, Paul Chabbert, Baptiste Lafond, Samuel Akhmoum.

 

Leave A Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *