Aviron Bayonnais – Stade Rochelais

3ème journée de la phase aller du Championnat de France Espoirs avec la rencontre opposant l’Aviron Bayonnais au Stade Rochelais

Score final : Aviron Bayonnais – Stade Rochelais : 25 – 17

Ramon Ayarza, qui a mené la mêlée Bayonnaise vers l'avant.

Ramon Ayarza, qui a mené la mêlée Bayonnaise vers l’avant.

Après deux défaites en autant de matchs depuis le début du championnat, les Bayonnais se devaient de réagir samedi avec la réception du Stade Rochelais. Un adversaire en forme, invaincu et auteur de 105 points en à peine deux matchs. Et pourtant, la rencontre débute de la moins bonne des façons. Sur la première action, après un coup d’envoi Bayonnais, La Rochelle récupère le ballon, perce la défense et l’arrière Charles Bouldoire traverse le terrain pour filer dans l’en-but. Le responsable du panneau d’affichage n’a pas eu le temps d’enclencher le chronomètre que le score est déjà  de 7-0. Cependant, Bayonne revient assez vite grâce à deux mêlées consécutives sur la ligne médiane après lesquelles l’arbitre siffle une pénalité. Luigi Tarozzi sans trembler permet à son équipe de recoller 7-6. Ultra dominateurs en mêlée fermée, Bayonne a la possession du ballon. Ils imposent une grosse séquence de jeu de près de deux minutes au quart d’heure de jeu mais la défense Rochelaise est bien en place et ne flanche pas. Cependant, son buteur Charles Bouldoire est défaillant et rate deux pénalités relativement faciles. Du coup, les visiteurs optent pour des pénaltouches au lieu des points et leurs intentions sont récompensées. A la 30e, après une pénaltouche bien négociée, Gwendael Poences s’extirpe d’un ruck aux 15 mètres et marque le deuxième essai de La Rochelle qui repasse devant. Avantage de courte durée puisque Arnaud Duputs concrétise un temps fort des siens et Bayonne mène à la pause 16-14. En deuxième mi-temps, Bayonne se repose sur sa grosse domination en mêlée notamment grâce à Ramon Ayarza et Jon Zabala en grand forme. Cette supériorité permet à son buteur Luigi Tarozzi de faire prendre le large aux ciel et blanc. Le numéro 10, auteur d’un 7/8 au pied fait grimper le score à 25-17. Les dernières actions verront les Bayonnais camper dans les 5 mètres de leurs adversaires mais ne parviendront pas à franchir la ligne une deuxième fois. Belle victoire cependant de l’Aviron qui s’offre un premier succès important dans la saison.

Pour l’Aviron Bayonnais :
1 essai d’Arnaud Duputs (34e)
1 transformation de Luigi Tarozzi (35e)
6 pénalités de Luigi Tarozzi (3e, 5e, 12e, 48e, 62e, 72e)
Carton blanc : Mathis Dumain (64e)

Pour le Stade Rochelais :
2 essais : Charles Bouldoire (1ère), Gwendael Poences (29e)
2 transformation : Charles Bouldoire (2e, 30e)
1 pénalité :  Jean Victor Goillot (52e)
Carton blanc: Léo Aouf (49e)

Composition de l’Aviron Bayonnais :

 

Ramon Ayarza – David Ménage (cap) – Jon Zabala
Guillaume Ducat – Etienne Loiret
Arnaud Duputs – Makatuki Polutélé – Jean Blaise Lespinasse
Bastien Duhalde (m) – Luigi Tarozzi (o)
Simon Maillard – Peyo Muscarditz – Maile Mamao – Arthur Duhau
Martin Laveau

Remplaçants : Nathan Chaumont, Mathis Dumain, Baptiste Héguy, Nicolas Alacchi, Aymeric Luc, Manuel Ordas, Yan Lestrade, Toma Taufa

Composition du Stade Rochelais :

Hadrien Vaslin – Hugo Boutin – Léo Aouf
Mathieu Tanguy (cap) – Eric Marks
Ben Aboudou – Charlie Francoz – Kilian Bendjaballah
Jean Victor Goillot (m) – Rémi Dubie (o)
Lancelot Luteau – Ryan Dubois – Eliott Roudil – Romaric Camou
Charles Bouldoire

Remplaçants : Gwendal Poences, Brendan Lebrun, Valentin Destruels, Adrien Alligner, Pierre Boudehent, Martin Carre, Valentin Cougnaud, Florian Bougerol

Leave A Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *